A.G. du Printemps le 29 mai

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU PRINTEMPS DE LA PSYCHIATRIE

Samedi 29 MAI 2021 de 10 h à 12 h 30

Espace AERI, 57, rue Etienne Marcel, 93100 Montreuil

M° Croix de Chavaux – ligne 9

Et en visioconférence :
https://us02web.zoom.us/j/82298507231?pwd=dnFsWFd2WFFSMjMyanhWWmkxV25VUT09

ID de réunion : 822 9850 7231
Code secret : 814824

Dans les suites du rassemblement organisé par L’Appel des Appels, le Collectif les 39 et le Printemps de la psychiatrie le 2 mai 2021,

Dans les suites des débats que nous menons tout au long de l’année au sein du Printemps de la psychiatrie, dans le sens d’une pratique humaniste de la psychiatrie, pluridimensionnelle, dans une complémentarité d’approches, loin des orientations purement scientistes, loin du déni imposé de la vie psychique, loin des plateformes au détriment du soin des patients, loin des pratiques d’isolement et de contention…

L’AG lancera la préparation des « Contre-assises » ou « Assises debout ! » décidées le 2 mai dernier pour nous faire entendre alors qu’auront lieu fin juin-début juillet 2021 les « Assises nationales de la psychiatrie et de la santé mentale » voulues par le Président de la République et dont ni le lieu ni la date ne sont précisément connus pour l’instant.

Pierre DELION, Roland GORI et Laurence COHEN participeront à ces échanges.

L’AG initialement prévue toute la journée sera écourtée pour nous permettre de rejoindre à 13h la manifestation européenne pour la santé devant le Centre hospitalier Pitié-Salpêtrière. Les représentants des organisations syndicales, des collectifs de soignants et d’usagers prendront la parole jusqu’au départ de la manifestation à 14 heures à destination de la place de la République via la place de la Bastille.

Le temps pour préparer ces contre-assises est court et jalonné d’autres mobilisations : congrès de l’USP les 4 et 5 juin à Rouen, grève et rassemblements à l’initiative des psychologues le 10 juin devant le ministère de la santé et des solidarités à Paris et devant les ARS en régions, mobilisation de la fonction publique et pour la défense du système de santé le 15 juin, assises de la protection de l’enfance à Nantes les 24 et 25 juin.

Le Printemps de la psychiatrie, avec toutes ses composantes, poursuit son travail de recueil de l’état des lieux, de construction de liens, d’élaboration et il pose des actes, propose des actions. Les contre-assises de la psychiatrie telles que nous commençons à les penser en seront un temps fort, a contrario des discours normatifs et textes de lois ineptes.

Nous vous espérons nombreux samedi pour avancer dans la mise en œuvre de cette indispensable contre-offensive.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s