Halte à la casse, par la Chorale Le chant des possibles

D’après « LA CHANSONNETTE », interprétée par Yves Montand,
Musique originale : Philippe Gérard

Paroles adaptées par MHB pour le Collectif Grand Est :

« HALTE A LA CASSE »

Paroles

Les soignants, les instits, les éducs, les orthos, les psys en grève !
Les A.S. et les profs, secrétaires et ergos, y a plus de trêve !
Plateformes standardisées, décrets, arrêtés.
Camisoles, ritaline, amphétamines.
Hôpitaux sinistrés, patients maltraités,
Files d’attente !
Fermetures, destruction-des-institutions,
Ça suffit le carnage, on a tous la rage !
On veut faire nos métiers,
Sans tri, sans presse – mais ouais !

Les enfants sont réduits en neurobiologie, y a plus d’paroles
Protocoles aliénants, tests stigmatisants, depuis l’école !
Stop à l’hypocrisie, la technocratie, handicaps multiplie, Dsm, Qi.
L’av’nir assassiné, c’est urgent d’s’indigner,
Avant qu’on crève !
De la pensée unique, des diagnostics,
de l’absence d’éthique, d’approche clinique
La Police des pratiques – C’est ça la folie,
Faut l’dire !

Non à tous les diktats, H.A.S., A.R.S, ni bonnes, ni pratiques,
Refusons d’être aux ordres d’un pouvoir sans finesse, autocratique !
L’écoute de la souffrance, pas sur ordonnances, ni temporalité en quelques séances…
Mais ils n’oublient jamais, Big Pharma qui les met,
Tellement en transe !
Les lobbys de tous poils ont intérêt,
A not’santé mentale et même l’Oms
Voudrait faire table rase – des institutions, Ça non !

La, la, la, haut les cœurs, avec nous tous en chœur,
Halte à la casse !
De la crèche à l’Ephad, gestionnaire escalade,
Y a trop d’menaces !
Ne lâchons rien, tenons, faisons résistance,
Ou ce serait trop grave pour notr’ descendance
Et n’oublions jamais, solidarité met, le coeur en fête !
Il faut du temps c’est vrai, pour triompher,
Du mépris libéral de cette société,
Mais unis nous gard’rons – pouvoir sur nos vies, Oh Oui !

Le Collectif Grand Est

Nos revendications :
Accès libre aux soins pour tous
Augmentation générale de tous les salaires !
Attribution immédiate des 183 euros à tous les « oubliés » du Ségur !
Refusons de participer au tri des patients faute de moyens
Refusons l’imposture de l’école inclusive à marche forcée
Arrêt immédiat des fermetures des lits et des structures de soin
Retrait des plateformes d’orientation et de coordination
Retrait de tous les arrêtés et décrets qui organisent la pénurie et la destruction des institutions
Embauches massives et pérennes de personnels soignants à hauteur des besoins.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :