Appel à manifester le 21 mars

Après la manifestation du 22 janvier à l’appel de Pinel en lutte et de la Psychiatrie Parisienne Unifiée rejoints par des délégations du Havre, de Niort et beaucoup d’autres, le Mouvement pour un Printemps de la psychiatrie appelle à une journée de mobilisation nationale le 21 mars. Des préavis de grève sont déjà annoncés par des syndicats.

APPEL à manifester le 21 mars :

La psychiatrie veut sortir d’une insupportable hivernation qui a vu prospérer chambres d’isolement et contentions. Le soin, l’accompagnement et la relation sont en danger, étriqués par les protocoles, déformés par la certification qui atteste surtout que les procédures sont respectées. Soignants et travailleurs sociaux, eux-mêmes précarisés, sont trop occupés à nourrir les ordinateurs, ce qui les empêche d’être disponibles au quotidien auprès des usagers, des patients et de leurs familles.
L’argument scientifique, plus que jamais, devient un instrument mis au service des restrictions budgétaires.
Ainsi en pédo-psychiatrie, en psychiatrie, dans le médico-social, il est exigé d’établir les diagnostics les plus précoces et les techniques normalisantes les plus sophistiquées, au besoin en faisant appel à des cabinets privés (chers). Dans le même temps, les services publics de proximité sont privés des moyens pour répondre aux besoins, voire supprimés dans les zones les plus précaires, les plus rurales et les plus sensibles.
Les témoignages de cette régression parviennent de partout et cette catastrophe ne peut plus durer.
Le fond de l’air est nauséeux, il est au management brutal depuis de nombreuses années maintenant. L’humain se résume à son utilité économique, à sa performance. En revanche, les dépenses sont toujours plus grandes pour les plus privilégiés (CICE, évasion fiscale de soixante milliards d’euros par an). 
Voilà ce qui a motivé le Manifeste pour un renouveau des soins psychiques et le mouvement du « Printemps de la psychiatrie ».
Le printemps de la psychiatrie est écologique : il prône une psychiatrie « raisonnée », respectueuse de l’environnement des personnes et de la société ; il est adepte des circuits courts et des soins de proximité. Le printemps de la psychiatrie milite pour une recherche publique, transparente, sans conflits d’intérêts et plurielle. Le printemps de la psychiatrie ne durera pas qu’une saison, il s’inscrit dans le temps long des semences et des récoltes. Le printemps de la psychiatrie aspire à être un printemps de la santé et du social. Un printemps de la société.

 

Manifestation à Paris le 21 mars :
Parcours confirmé par la pref ! Venez fleuris ou avec des fleurs à partir de 9h30, 47 boulevard de l’Hôpital (square Pierre et Marie Curie), Métro Saint Marcel, Paris 13ème.
10 h 00 : Opération « La statue de Pinel en fleurs »
11h – 11 h 45 : Graines d’interventions pour expliquer la mobilisation
12 H – 13 h : Marche des jardiniers de la statue de Pinel à la place de la République
13 h – 15 h Récolte de paroles et de propositions lors du forum
15 h – 16 h : AG à la Bourse du travail, salle
Annonce 15_3
 
 
 
 
 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s